Ventes Privées

12 mai 2018

Ralph Lauren, le déclin?


Symbole du style Preppy, le sportwear chic porté par les classes aisées de la cote est des États Unis dans la années 50, Ralph Lauren est sur la mauvaise pente.
Les spécialistes du secteur de l'habillement lui reprochent son manque de créativité, un style qui ne correspond plus à l'air du temps, qui ne représente plus que l’Amérique blanche nostaligique des années passées. 
En l'espace de 3 ans le chiffre d'affaires de la marque a été divisé par deux. La stratégie qui consiste à toucher un maximum de clients en pratiquant des prix cassés dans des réseaux de distributions spécifiques est en train de l'enfermer  dans une impasse. La moitié des points de ventes dans le monde sont consacrés à l'outlet. 
Le renouvellement des collections est trop long à l'heure d'internet, le portefeuille de marque trop large (un peu plus de 10 griffes différentes alors que 3 seulement assurent 70% du CA), une qualité pas toujours au rendez vous et des productions spécifiques pour tous les segments. Sans compter la concurrence de nouveaux acteurs. Du coup les stocks s'accumulent et doivent être écoulés par différents médiums comme ce matin chez Zalando Privé
Le fondateur a enfin passé la main et des réductions d'effectifs et de magasins sont programmées. Les dernières collections 2018 ont été jugées décevantes par les analystes.  




Enregistrer un commentaire